CORRUPTION

04 avril 2016

Les causes et les conséquences de la corruption



download

La corruption est un fléau mondial qui frappe particulièrement les pays en développement. En l'absence de mesures efficaces, elle peut compromettre notablement les efforts d’un pays pour l’instauration d’une bonne gouvernance et réduire considérablement, les ressources disponibles pour la lutte contre la pauvreté. Ses multiples méfaits (gaspillage de ressources financièreslimitées, baisse de la croissance, augmentation des coûts de transactions, baisse de la qualité, augmentation de l’incertitude, création d’un environnement d’insécurité, etc.) peuvent mettre en cause la stabilité sociale et politique d’un pays. La corruption dénote en général une faiblesse structurelle des institutions nationales et une incapacité des pouvoirs publics à exercer un contrôle rigoureuxsur les actes des fonctionnaires et des opérateurs économiques. Elle peut entraîner le désintéressement des bailleurs de fonds du pays lorsqu'elle conduit à dissiper l’aide au développement et provoquer ainsi une baisse de l’assistance financière de la communauté internationale. Au Burkina Faso, plusieurs études ont montré la progression de la corruption,

PROBLÉMATIQUE DE LA CORRUPTION ET DÉVELOPPEMENT HUMAIN

depuis le début des années 1990. Ces études ont, en général, révélé l’ancrage du phénomène dans la société burkinabè. Il est réel et puise ses forces dans une multitude de causes. Presque toutes les personnes enquêtées par le Groupe National de Réflexion sur leDéveloppement Humain Durable (GNRDHD) (plus de 95%, voir chapitre 2.) estiment que la corruption est plutôt "répandue" ou "très répandue". En effet, on constate une présence des pratiques de la corruption dans de nombreux secteurs d’activités comme l’Éducation, la Santé, la Justice, la Douane et la Police. Corrélativement à ces observations, plusieurs initiatives ont émergé en vue de lutter contre cefléau. L’émergence du REN-LAC, du Comité National d’Éthique et de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption peut être perçue comme autant de premiers éléments d'une politique de lutte contre la corruption. Les discussions sur la corruption au Burkina Faso en particulier, se sont généralement focalisées autour de l’appréhension de son ampleur et de son enracinement dans la société plutôtqu’autour de la définition de son cadre conceptuel, de ses causes profondes et surtout de ses conséquences néfastes pour le développement humain et la lutte contre la pauvreté. Dans ce chapitre, deux aspects seront développés : • Le cadre conceptuel de la corruption afin de s’accorder sur son contenu et ses implications; Le développement humain durable et le phénomène de la corruption.



Si la corruption, à l’image de la prostitution, est un phénomène, dit-on, aussi vieux que le monde, ce n’est qu’au XIIeme siècle que le terme de "corruption" apparaît. Pour appréhender la corruption sous tous ses aspects, on peut distinguer les définitions et approches de la corruption, analyser ses causes généralement admises, faire un repéragehistorique du phénomène au plan international et national, et enfin proposer des typologies des actes de corruption.


Dans un sens juridique, la corruption peut être analysée suivant les conventions bilatérales et multilatérales sur la corruption ou la juridiction pénale. Les conventions bilatérales sont constituées par les accords signés entredeux pays dans le but de lutter contre le fléau. Au Burkina, les différentes conventions bilatérales en matière de corruption concernent la fraude douanière.

 

Posté par nsengiyumvleybin à 17:29 - Commentaires [11] - Permalien [#]


24 mars 2016

LA CORRUPTION EN COMMUNE MUKIKE

La commune MUKIKE se place parmis les communes qui sont caractérisés par la corruption.Elle a été la dernière au niveau du classement.on se demande encore pourquoi les leaders ne parvinnent pas à pouvoir développer cette commune.

Posté par nsengiyumvleybin à 13:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]